Retour sommaire
CADRANS SOLAIRES DE TOURAINE ET D'AILLEURS
Retour Paris


english

Lycée Louis-Le-Grand
125, rue saint-Jacques

-

Grâce à Guillaume Duprat, évêque de Clermont, en 1562 les jésuites installent leurs élèves rue Saint-Jacques dans une propriété qui deviendra de Clermont. Louis XIV s'interesse à cette institution et lui rend visite en 1674, le nom de collège Louis-le-Grand lui est alors donné. Sur la tour de la cour d'honneur on peut y voir plusieurs grands cadrans solaires.

Sur la façade sud de la tour, se trouvent quatre cadrans doubles séparés chacun par une fenêtre. Les styles sont droits, il y en a huit, un par demi-cadran.
Il éxiste deux autres cadrans, un oriental et un occidental, sur les côtés de la tour mais nous ne les avons malheureusement pas photographiés.

Le cadran supérieur indique les heures classiques.

Les lignes horaires sont tracées de 8H du matin à 6H du soir et numérotées en chiffres romains. Les demi-heures sont elles-aussi tracées.

Les arcs diurnes sont tracés en pointillé, les symboles des signes du Zodiaques sont déssinés en bout ainsi que le long de la ligne de 12H.
Le deuxième casdran indique les heures temporaires, babyloniques et italiques.

Sont aussi tracés les arcs diurnes avec les signes du Zodiaque en bout.
Les deux cadrans du bas sont plus récents. En-effet, le troisième comporte des courbes en huit de temps moyen qui n'ont été inventées qu'en 1730.

Le cadran du bas indique les heures sidérales.