home
SUNDIALS IN TOURAINE AND ELSEWHERE
back to Paris


français

Lycée Henri IV
23, rue Clovis

-

Sorry, this page is not yet available in english version, it will be done as soon as possible.

La sphère armillaire et le cadran méridional dans la cour du méridien.
Le lycée Henri IV est installé dans les bâtiments de l'ancienne abbaye Sainte-Geneviève qui fut fermée à la révolution.

On peut y voir trois cadrans solaires, un vertical côté sud, un vertical septentrional et une sphère armillaire.

Les deux cadrans verticaux sont certainement l'oeuvre du père Pingré, chanoine régulier, bibliothècaire de l'abbaye sainte-Geneviève, chancelier de l'université, astronome et géographe de la marine.

Le cadran de la cour du méridien.
Ce cadran est placé très haut, au niveau du troisième étage.

Les lignes horaires sont tracées de 9H du matin à 5H de l'après-midi et numérotées en chiffres romains. Les demi-heures sont représentées par des lignes plus courtes.

Le style est constitué d'une tige métallique soutenue par une jambe de force.

Un disque percé pourrait indiquer la date, mais aucun arc diurne n'a été tracé, ce qui est surprenant. Ce cadran comporte aussi d'autres anomalies comme la ligne de XII qui n'est pas verticale. Il est peu probable que Pingré ait fait ces erreurs, elles sont certainement dues à une mauvaise restauration.

Le cadran de la cour Descarte.
Il s'agit d'un cadran septentrional, c'est à dire tracé sur un mur nord. Il n'est donc éclairé par le Soleil qu'à certaines époques (printemps et été) et seulement le matin et le soir. Les lignes horaires sont tracées de 5H à 8H du matin et de 6H à 8H du soir. Le style a disparu. La devise suivante est inscrite: VIX ORIMUR ET OCCIDIMUS, qui se traduit par: A peine paraissons-nous et nous disparaissons.

La sphère armillaire.
Elle a été installée vers 1850.

L'ensemble mesure plus de 3 mètres de haut et le cercle équatorial a un diamètre de 1,60 m, sur ce dernier sont tracées les graduations des heures.